Pierre Larivière - publications - Diocèse de Rouyn-Noranda

Aller au contenu
=====================
publication du 5 février 2024
Mgr Jean-Guy Hamelin - Une biographie
(la plus récente publication de l'abbé Pierre Larivière)
cliquer sur la photo pour l'agrandissement
L’abbé Pierre Larivière vient de publier « Mgr Jean-Guy Hamelin - Une biographie », son douzième livre.
Voici la présentation du livre, dans les mots de l'auteur :
« Début février 2024 est mise en vente cette biographie que j'ai écrite à l'occasion du 50e de fondation de notre diocèse et du 50e anniversaire de l'ordination de Mgr Jean-Guy Hamelin comme son premier évêque, célébrée le 9 février 1974.
Le livre compte 372 pages et de nombreuses photos, et se vend 30.00$ Il est disponible dans toutes les paroisses du diocèse. Il est aussi disponible à la librairie de l'évêché, 515 avenue Cuddihy à Rouyn-Noranda. Michel Gosselin, l'éditeur du livre, l'offrira aux librairies du centre-ville pour sa vente, et au réseau Biblio-AT-nord-du-Québec pour les prêter aux lecteurs intéressés. »

Lors du lancement (le samedi 3 février 2024), l'abbé Pierre a fait une allocution qui résume en quelques lignes l'impression que Mgr Hamelin avait laissée sur ceux qui l'ont connu, et vu agir. En voici un extrait, dans les mots de Pierre :
« J’ai fait l’expérience d’un être humain, d’une nature, d’une qualité, d’une lucidité, d’une compétence rare et exceptionnelle. Et il faisait l’unanimité sur sa façon d’être présent aux gens et d’accueillir les gens. Et plusieurs personnes, plusieurs ami/es m’ont rendu ce témoignage, alors même que, il faut dire les choses poliment, on avait noté qu'il ne venait pas souvent à la messe, le dimanche. Mais, Monseigneur, au plan politique, au plan culturel, au plan sportif, était présent, animateur, responsable et compétant.
Une anecdote dont on parle dans le livre : un jour on fonde la Maison des femmes dites… dans le langage populaire, la Maison des femmes battues, « Alternatives pour elles ». Et la responsable approche Mgr Hamelin pour voir si le diocèse ne pourrait pas donner un coup de main. Monseigneur avait une maison, que les Sœurs de la Providence habitaient à Rouyn… mais il n’y avait plus de Sœurs de la Providence à Rouyn. La maison était libre, et Monseigneur s’informe, fait une démarche ou deux, et tout évêque qu’il est, il rappelle la responsable, une Mme Denise, et il dit que le diocèse a, pour l’œuvre des femmes, pour accueillir des femmes en difficulté, il a une maison à leur offrir, et il insiste, « Je vous l’offre, vous n’auriez rien à payer. » Et les femmes l’ont acceptée. Générosité, sens de la vie sociale, sens de l’entraide, Mgr Hamelin, et d’une façon remarquable. »






=====================
publication du 22 septembre 2023
40 personalités québécoises - théologie et spiritualité
(la plus récente publication de l'abbé Pierre Larivière)

L’abbé Pierre Larivière vient de publier « 40 personnalités québécoises - théologie et spiritualité ». Tel est le titre de son onzième livre, soit une présentation de 40 auteurs avec citations de quelques-uns de leurs livres. En format papier, le livre est disponible à la librairie de l'évêché, 515 rue Cuddihy (819-764-4660 poste 5) ou au centre paroissial Sainte-Trinité, 75 rue Mercier (819-762-4751).
Il est disponible en ligne (format numérique) à 24$ au site web de MGÉditeur (https://mgediteur.ca/livres/quarante-pers.php) ou à l'adresse courriel michel@mgediteur.ca. Bonne lecture!



=====================
publication du 24 janvier 2022
GERMAINE : REQUIEM POUR UNE ÂME
(traduction de l'abbé Pierre Larivière)

L’abbé Pierre Larivière a complété la traduction d’une biographie (sous forme de roman historique) de Sainte Germaine Cousin, publiée sous le titre GERMAINE : REQUIEM POUR UNE ÂME/La Vraie Histoire de Cendrillon (de l’auteur Andrew St-James).


Le récit, basé sur les archives du diocèse de Toulouse en France, nous présente la vie de sainte Germaine Cousin de Pibrac, France. La fable (Histoire de Cendrillon) écrite par Charles Perrault en 1697 aurait été inspirée par cette petite bergère du 16ème siècle, Germaine.

Elle a vécu une enfance de misère, persécutée cruellement par la seconde épouse de son père, mais elle se réfugia en Dieu et trouva en lui sa consolation. Au fil des années, une réputation de sainteté se développa autour d’elle.

Décédée en 1601 (à 22 ans), son corps fut exhumé 33 ans plus tard, intact, comme si elle venait de décéder la journée-même.

Sa fête liturgique, le 15 juin, fut ajoutée au calendrier des Saints lors de sa canonisation en 1867.

Une vidéo promotionnelle du livre est à visionner sur YouTube.
 
Le livre est disponible au site de la maison d’édition et à la librairie du diocèse 819-764-4660 poste 5.
 

Retourner au contenu